PIETA FOR THE WORLD WAR ONE – THOMAS BAYRLE

Hello les bougnats!

Mon immersion creusoise se poursuit, et, ironie du sort, je me plais de plus en plus à la campagne! Mon stage en régie se déroule à merveille, c’est une expérience fabuleuse grâce à laquelle je découvre de nouvelles choses, dont chacune me laisse rêveuse.

Comme je l’avais promis, je viens vous dévoiler un petit bout de mon travail. Aujourd’hui je veux vous faire découvrir une nouvelle œuvre en particulier, unique en son genre et absolument sublime, et dont j’ai eu le chance d’assister à la « tombée de métier ».

PIETA FOR THE WORLD WAR ONE

De l’artiste allemand Thomas Bayrle, c’est une pièce rare de plus de 20 m² commémorant le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Vendredi 9 juin dernier, c’était le jour de la tombée de métier, autrement dit, le moment où tout le staff de la Cité de la tapisserie est mis sous pression. C’est LE moment, magique, où les fils de chaînes qui retiennent la tapisserie à son métier à tisser sont enfin coupés. C’est l’action qui met fin à des mois ou même des années de  travail.

Munie de mon téléphone-enregistreur-appareil photo, j’ai pu assister, émue, au dévoilement dans l’amphithéâtre de la Cité Internationale de la Tapisserie, de la nouvelle tapisserie, en présence de différents élus dont le Maire d’Aubusson, un représentant du ministère de la Culture, des sénateurs, le Directeur général de l’Action du centenaire, et enfin l’artiste lui-même ainsi que les lissiers de l’atelier Guillot.

Tissée pendant près de deux ans dans le cadre d’une démarche partenariale entre le Comité du monument national Hartmannswillerkopf et la Cité de la Tapisserie, c’est une  « unique, officielle et emblématique tapisserie commémorative« .

Instasize_0619230456

Instasize_0619230544

Instasize_0619230608

Instasize_0619230639

Instasize_0619230707

Instasize_0619230733

Un tissage d’envergure :

La tapisserie est une pieta : thème iconographique religieux chrétien qui représente la Vierge Marie pleurant son enfant ou Mater dolorosa.

Dans le cas de l’oeuvre de Thomas Bayrle, cette dernière est précisément inspirée de celle de Michel-Ange présente au sein de la Basilique Saint Pierre de Rome au Vatican.

Michel-Ange_Pieta_Vatican-1143x1201
La Pietà, Michel-Ange (1498)

Tissée intégralement de motifs de têtes de mort noires et blanches (aux reflets rosés et bleutés lorsque l’on regarde en détail), la tapisserie s’étend sur plus de 20 m² de superficie, ce qui en fait une pièce monumentale.

« Vierge Marie devant le corps du Christ descendant de la croix, c’est une mère qui porte son fils inerte, mort, incarnant le désespoir universel de toutes les mères pour leurs enfants, morts sur les champs de bataille.« 

Instasize_0619230945

Instasize_0619230758

Instasize_0619230854

Instasize_0619230919

Un projet qui répond à un devoir de mémoire :

Elle sera érigée pour la première fois le 11 novembre prochain, pour l’inauguration du monument national du Hartmannswillerkopf en présence de la chancelière Allemande et le président de la République Française. Elle jouera le rôle d’œuvre pacificatrice en étant nomade, itinérante: partira vers les sites du front de la première guerre mondiale en Allemagne et en France jusqu’à revenir dans son berceau originel qui est Aubusson.

Instasize_0619230827

« World War One was the first world war with mass production, on both sides, mass production of machines and victimes. It was actually not in the brains, it was not comparable what the machines did and what the politicians did […] I want kind of excuse collectively with this work, and be in friendship with this wonderful city, country and people« – Thomas Bayrle, 9 Juin 2017

xx

A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s