CLERMONT LA NUIT / WHEN YOU’R THIRSTY

Hier soir j’étais à une soirée et l’on m’a demandé si je connaissais le concept des « bars cachés » de Paris, naïve, j’ai répondu que non. On m’a donc expliqué que ce sont des établissements qui fonctionnent comme durant la prohibition des années 20 : caché à l’arrière d’une boutique ou d’un restaurant, très hype comme concept. Cela n’a pas de rapport avec mon sujet mais m’y a fortement fait penser.

Je viens aujourd’hui  vous présenter Arsène le nouveau bar à cocktail Clermontois.

Comme je vous le disais, hier, je suis sortie. Habituellement mes préchauffes clermontoises se passent toutes de la même façon : attablée à la terrasse du Derrière (place de la Victoire) ou celle du Délirium à siroter une pinte en compagnie de mes plus proches ami(e)s.

Mais cette fois-ci j’ai décidé de me la jouer ptite meuf fancy à troquer ma pinte de bière contre un ptit cocktail pépouze. Une de mes amies m’avait parlé de ce nouveau bar mais impossible de le repérer de jour, camouflé sous les arcades de la rue Saint-Genès sous l’intitulation Arsène Liquid Stuff  en filigrane sur la devanture.

Hier soir rendez-vous pris pour 22h = test numéro uno.

received_1498149926885349

Première impression, on se croirait dans Gatsby le Magnifique: une ambiance rétro se dégage du lieu décoré de canapés et fauteuils vintage trop comfy, d’un mur (littéralement) de bouteilles (qui m’a encore plus fait penser aux années de prohibition toussa toussa) et un ptit son jazzy pour combler le tout. Très Gentleman Cambrioleur.

20170407_230659

Nous voila installées, on passe à la commande : grande amatrice de Gin, je suis immédiatement conquise par la carte qui propose une grande variété de Gins aux arômes d’exception tel qu’un certain Gin/concombre/basilic (le prochain sur ma liste). La carte est composée d’un certain nombre de cocktails prédéfinis, choisis spécialement pour faire découvrir des nouveautés en matière d’alcool, spiritueux, que nous, petits clermontois amateurs de bières, on n’a pas l’habitude de côtoyer (je dis ça pour ma part). En plus de ces spécialités, s’ajoutent des cocktails classiques réalisables à la demande du client.

20170407_2215551.jpg

L’Atout de sortir à plusieurs c’est le choix dans la commande : j’ai goûté à trois autres cocktails en plus du mien un Missonary’s Downfall à base de rhum ambré, ananas et citron vert. Et  je dois avouer que ces breuvages sont délicieux tous autant qu’ils sont, et mon amour pour le Gin est bel et bien réel. Les verres se vident rapidement, ça donne envie de recommander une ptite tournée.

Après comme toute bonne chose celle-ci à un prix – comptez entre 10 et 12 euros pour un cocktail alcoolisé et 8 et 10 pour ceux sans alcool, plus onéreux que les pintes à 4,50 durant les happy hours. C’est un ptit investissement quand on est une étudiante en pleine restriction budgétaire, mais pour une soirée à la cool c’est un bon plan.

Si ce soir vous ne savez pas quoi faire, passez y faire un tour : 10 rue Saint Genès, ils ferment à minuit trente,  bonne préchauffe en perspective.

XX

A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s