RENCONTRE AVEC LOÏC, LE CRÉATEUR DE LA MARQUE MADE IN CLF – EVHEMERIA

Entre deux ptits cafés posé au Corner Coffee j’ai eu le plaisir de rencontrer Loïc Paulet, jeune créateur d’une marque made in Clf – EVHEMERIA – je reviens aujourd’hui avec une interview pour vous conter son histoire.

Pourrais-tu décrire en quelques mots ton parcours et comment t’en es venu à créer ta marque :

– « Je suis Loïc, j’ai 24 ans et suis graphiste, illustrateur indépendant depuis cinq ans, je sors d’une licence d’effets spéciaux 3D spécialisée en cinéma à Grenoble, la marque en elle-même je l’ai montée en 2013 lorsque j’ai trouvé le nom Evhemeria pour ce qui est de ma ligne de vêtements, elle est sortie au printemps 2015 et la première collection Worl traveler en novembre de la même année. »

wp-1490288410381.jpg

Pourquoi « Evhemeria » ?

– « J’aime bien les mots compliqués et un peu chelous, je me baladais sur Wikipedia, de mots en mots je suis tombé sur « évhémérisme » qui est le passage de l’âme, de la terre vers le ciel, j’ai bien kiffé le concept, du coup j’ai modifié le mot pour me l’approprier et ça a donné Evhemeria ; j’aimais bien parce que ça fait compliqué mais en réalité c’est assez simple à retenir, du moment que tu sais où placer le « h » ça se fait tout seul. Et d’où le poisson volant que j’utilise en logo, car celui-ci passe de l’eau à l’air et je trouvais ça sympa comme symbole pour lier le mot au logo. Ça donne un ptit coté biblique et spirituel que j’apprécie. »

Pourquoi te lancer dans une ligne de vêtements ? 

– «  Je fais des dessins, j’en ai fait pour des groupes que j’ai mis sur des t-shirts et du coup je me suis dit que ça serait sympa de le faire pour moi ; j’ai fini par me prendre au jeu et j’ai sorti une première collection et du coup j’en suis à la deuxième. En gros j’aime bien les fringues, j’aime bien les dessins et donc faire les deux en même temps c’est cool, en particulier pour moi, je travaille tout seul, comme ça je sors ce que j’ai envie de sortir au moment où j’en ai envie. »

Quelles sont tes inspirations ?

-«  Pour mes dessins, ça vient du tattoo traditionnel, je travaille seulement à l’encre noire et à la ligne, pas de couleur juste des traits et des points. Je suis des artistes Russes et pour le reste je suis très porté sur les insectes, les plantes, les crânes, j’aime bien ce qui est un peu bizarre. »

Ta seconde collection s’appelle « Odysseus », tu as trouvé tes inspis dans les écrits d’Homère ?

– « Oui, je me suis inspiré d’Ulysse, j’avais déjà voyagé à Athènes, j’ai fait Rome en décembre dernier ; La marque elle se veut « voyage » d’où le nom de la première collection Wolrd traveler et cette fois-ci j’avais commencé par dessiner une lyre, des oliviers toussa toussa je me suis dit qu’un thème un peu antiquisant ça pouvait être cool. »

J’ai vu que dans ta dernière collection t’avais sorti des articles unisexe, tu cible plus un public masculin ou non ?

-«  Au départ je ciblais plus les hommes vu que mes premiers clients étaient mes potes de musique et de tattoo toussa toussa, sur la nouvelle collection, les t-shirt sont unisexe mais les chemises et les débardeurs sont taillées hommes et femmes avec des coupes ajustées. Je me suis fait un ptit kiff en sortant des k-ways aussi. »

Et cette nouvelle collection elle sort quand ?

-«  On organise un vernissage demain au Corner, et elle sortira officiellement dans le weekend qui suit sur mon e-shop. »

wp-1490288389793.jpg

wp-1490288402994.jpg

Niveau conception tu travailles comment ?

-«  Je travaille depuis le tout début avec un mec sur Toulouse. Je sélectionne les produits de base chez le fournisseur ainsi que les designs, lui s’occupe de la production, après je reçois tout ici (clf), je fais coudre mes étiquettes chez un couturier clermontois et niveau photos je travaille avec la même photographe depuis trois ans – Moon Del’Art – qui est sur Nevers. C’est avec elle qu’on est parti en Espagne il y a deux semaines pour shooter la nouvelle collection, entre potes. »

Oui j’ai remarqué que tu shootais tes potes, c’est ta marque de fabrique ?

-« Oui, au début je faisais en sorte de jamais prendre le même, comme ça j’ai pu faire passer tout le monde, vu que la marque se veut vraiment à la cool. Le design s’appelle Evhemeria et la marque Evhemeria & Co pour faire participer le plus de monde ; le dernier modèle femme c’est ma chérie Émeline, pour les hommes c’est Nico le copain de Moon et désormais je pense qu’on avancera tout les quatre, on forme une bonne équipe. »

J’ai vu que t’avais fait un partenariat avec Les Canailles, est-ce que t’en as liés à ta marque ?

-«  Oui, mais ils sont plus liés à la marque en terme de dessins et illustrations, plutôt que les vêtements en eux-mêmes. J’utilise le by Evhemeria pour mes illustrations pour des établissements qu’on sort en textile ou pas, puis on fait une soirée de lancement, il y’en a eu une ici (Corner), y’a eu celle des Canailles et il y en a une de prévue prochainement avec un restaurant pour lequel je vais réaliser une vitrine et des textiles. Le but c’est de personnaliser des établissements à ma sauce et de faire une double promo autant pour moi que pour eux. – Pour Les Canailles ils m’avaient commandé quelque chose en rapport avec eux (vu que c’est un bar à vin) et  en particulier une feuille de vigne et après j’ai brodé ça comme je l’entendais.

Je vais sponsoriser un pote à moi qui est batteur dans le groupe anglais Our Hollow Our Home , ça va être mon premier vrai sponsoring officiel. Ce groupe part en tournée anglaise à partir du 25, avec 15 dates de prévues et ils font également une tournée euro fin Mai. Donc le but c’est qu’il ai les pièces de la collection avant celle-ci. Il y a déjà des quelques photos de live qui tourne sur internet avec lui portant mes créations, ce qui me fait un nouvelle visibilité. J’avais aussi travaillé avec un mannequin espagnol qui à contribué à ma promo.»

Tu as des projets particuliers pour la promo ?

-« Bah comme pour un groupe qui sort un nouvel album, on va se balader sur des conventions, des festivals pour promouvoir la nouvelle co. Je serais sur la convention Tattoo d’Issoire fin Avril, j’aurais un stand lors d’un concert de potes à moi qui se trouvera à Bourges début Mai, je vais essayer de tourner comme ça jusqu’au début de l’été, j’ai sûrement une date qui va se concrétiser sur Montpellier et je serais bien entendu présent à la convention Tattoo de Clermont. »

On te retrouve où à part sur ton e-shop, t’as des points de ventes?

-« Pour le moment j’en ai pas forcement envie, y’a mon site internet. Je vais être sur un partenariat avec un skate-shop en ligne qui va distribuer certaines pièces à moi qui sont plus liées au skate donc avec des casquettes, des sweats toussa tousssa. Après j’essaie de faire une soirée Evhemeria par mois pour rassembler un max de monde et vendre (ou non) en direct. »

Et tes dessins on peut en acquérir indépendamment de ton site ?

-«  Oui j’ai monté un blog en parallèle du site qui sort un article par semaine, le premier est sorti la semaine dernière et le but c’est plus de parler d’illustrations et de graphismes. »

wp-1490288407047.jpg

Je remercie Loïc pour le temps si précieux qu’il a bien voulu m’accordé. Mayra pour sa forte contribution à la rédaction ainsi que tout le Corner Coffee pour leur accueil.

On n’oublie surtout pas le vernissage et le lancement de la nouvelle co Odysseus demain, vendredi 24 mars à partir de 19h au Corner Coffee, 26 rue de la rotonde à CLF

*happyhour jusqu’à 22h – 5euros le mojito*

Vous pouvez retrouver monsieur Paulet sur fb, IG et sur son e-shop

XX

A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s